Actualités

Qu'est-ce que le stress?


Qu’est-ce que le stress?

 

"Le stress a toujours existé.

C'est une forme de réaction de l'organisme à une stimulation extérieure, physique, psychique ou sensorielle. Le stress permet de faire face à certains évènements imprévus ou de s'adapter à des changements importants. Le stress est donc un phénomène normal d'adaptation à une agression extérieure.
Le stress, en fait, nous sert à résister aux agressions brèves et occasionnelles. Mais lorsque l'organisme  est constamment soumis au stress, qu'il s'étale dans le temps ou qu’on a de la difficulté à y faire face, le stress peut être nuisible à la santé. Notre corps se met alors en état d’alerte et de résistance, s’épuise peu à peu et lance des signaux d’alerte.                                          .
Les études menées sur le stress ces dernières années ont montré qu'il intervient dans 90% des maladies, soit comme un facteur aggravant soit comme un facteur déclenchant.
Deux millions de personnes meurent à cause du stress chaque année. Le professeur David Servan Shreber dans une interview déclarait lui même que "le stress fait bien plus de dégâts que l'alcool et le tabac".                                        . 
Par ailleurs, des études menées sur des rats ont montré que ceux qui étaient soumis à des situations de stress répétées, développaient des maladies et des cancers. Dans tous les cas il est important de retrouver aussi vite que possible un bon état d’équilibre physique et mental si nous voulons éviter que le stress devienne chronique. Le fait d’être constamment dans un tel état stressé entraîne une fragilisation et une usure de certains organes prédisposant ainsi à la maladie."        

                                                                    Christian Godefroy

 

A un certain niveau, le stress devient donc l’« ennemi public numéro 1 » !

Bien souvent causé par l’idée que nous nous faisons de la réalité ou ce que nous craignons de voir se produire plus que par ce qui se passe vraiment.
Cette représentation est liée à nos expériences passées et aux empreintes qu’elles ont laissées, comme si des programmes s’étaient installés pour nous faire systématiquement réagir de telle ou telle manière quand une situation similaire se présente, est à nouveau vécue et fait résonnance à des expériences antérieures.

Le Stress est un état d’urgence généré par la peur et je me permets d’emprunter au Dr Christopher Lloyd, auteur du « Code de Guérison » son analogie avec un sous-marin pour illustrer ce qui se passe dans un organisme en état de stress.
Imaginez un sous-marin en période de calme. Les mécaniciens en profitent pour faire quelques ajustements et réparations ; les cuisiniers s’occupent de la corvée de pluche ; les techniciens, pilotes et informaticiens sont aux postes de commande ; certains se reposent sur leur couchette ou font de la musculation dans la salle de sport. Puis, tout à coup, l’alarme se déclenche, signe d’une anomalie. Aussitôt, tout le personnel rejoint son poste de défense avec, pour objectif, de parer au problème ou de l’affronter. On oublie les patates, le graissage des boulons, le sport et la sieste ! Ces activités, pourtant nécessaires, peuvent attendre un moment car il y a plus urgent. Le bâtiment n’est pas en péril si l’on suspend ces activités quelques minutes…

Au niveau du corps, c’est exactement la même chose.
Quand l’organisme perçoit un stress (généré la plupart du temps par la peur, quelle qu’elle soit), il y a urgence puisque cela ne peut signifier qu’une chose pour notre cerveau archaïque : DANGER !! L’objectif est donc de  parer au danger, c’est-à-dire l’affronter, le fuir ou « faire le mort ». Toute l’énergie du corps est alors réquisitionnée pour cette mission essentielle : nous sauver. Certaines fonctions très énergivores sont alors suspendues. Cette situation n’étant pas sensée durer plus de quelques minutes, l’organisme ne pâtira pas si, momentanément, il cesse la digestion, la reproduction et l’élimination cellulaire, mais également la lutte contre les microbes…

Le problème est que cet état d’urgence ressenti par notre cerveau archaïque (chargé de nous maintenir en vie et de nous permettre de la transmettre) dure beaucoup plus de quelques minutes et notre organisme s’épuise, se fragilise prématurément.

La majorité des troubles de santé découle d’ailleurs du stress (lorsqu'il devient chronique) par fragilisation de notre système réparateur et curatif.                         .
Il est donc nécessaire de guérir ces schémas de fonctionnement, ces blessures et les empreintes qu’elles ont laissées, à l’origine de croyances protectrices.


Les Ateliers Mieux-Etre ont pour objectif de vous apprendre à gérer ce stress grâce à des techniques simples, immédiatement utilisables, vous rendant acteurs de ce bien-être tant recherché.